• Lettre Ascension 2020

    Nous recevons ce jour une belle lettre de Marie Pierre MONACHON-MARTIN,

     accompagnatrice de la FD 42 Roannais,  qui livre ses quelques mots à vous tous.

    Laissons la parole à Marie Pierre et encore merci à toi Marie Pierre :

     

     Nous sommes le 21 mai 2020, le jour de l'Ascension...

     Nous aurions aimé...

     

    Nous aurions aimé vous accueillir à la descente du train, de vos voitures en co-voiturage,

    Nous aurions aimé vous aider à vous "déchiffonner" un peu, après parfois de longs voyages en vous offrant à boire et en vous indiquant les sanitaires,

    Nous aurions aimé vous équiper pour le congrès, d'infos, de jetons, de sourires et d'énergie,

    Nous aurions aimé vivre avec vous la beauté un peu solennelle des plénières, le feu follet des rencontres et des retrouvailles entre gens des fédés voisines, de connaissances d'université d'été, de formations accompagnateurs...,

    Nous aurions aimé vous voir au travail lors des ateliers,

    Nous aurions aimé célébrer tous ensemble, en cuchons soignés... Lazare nous attendait !

    Nous aurions aimé, au son de la caisse claire, vous mener sur les lieux des repas, en marchant dans Tarare à la vitesse d'un troupeau bavard, et vous disperser comme on jette le grain dans les cars pour laisser reposer la pâte de nos échanges,

    Nous aurions aimé vous voir entrer dans la tente de prière et vous accompagner du regard vers un rendez-vous qu'on propose sans y avoir part,

    Nous aurions aimé contempler "du groupe", de l'équipe, de la famille et du mélange avec la vie de Tarare et du Rhône et de toute la Loire…

    Nous aurions aimé le marché, le parvis, l'odeur des fromages et des initiatives, la saveur des charcuteries et celles de mots donnés, reçus...

    En fait, nous aurions aimé nos grandes fatigues, avant pendant après, nos transports d'objets variés, nos trajets rapides et diversifiés, nous aurions aimé jusqu'à nos limites, nos erreurs, les coups de stress, les coups de gueule, les problèmes de dernières minutes...

    Oui, nous aurions aimé vous accueillir, vous les 700 personnes venues de toute la France et les "ceux du national", qui ont travaillé et rassemblé au service de l'ensemble.

    Nous aurions tout aimé... comme Jésus... ? Pour qui tout a de la valeur... ? Pour qui tout ce qui est vécu est important... ?

    Bon. D'accord. Nous aurions aimé, mais nous aimons aussi, là tout de suite, avoir préparé, envisagé, risqué, nous aimons savoir que des personnes ont répondu à notre invitation, qu'elles ont travaillé sur des thèmes, que le CMR est vivant ailleurs aussi, dans le risque, dans la joie. Nous aimons jusqu'à la déception qui indique un prix à nos yeux, nous aimons jusqu'à ce que nous vivrons tous aujourd'hui, de fête de l'Ascension, de retrouvailles peut-être, de déconfinement partiel dans le chant des oiseaux, nous aimons jusqu'à notre inquiétude, nos questions par rapport à la reprise des équipes et de nos engagements, nous aimons cette journée, ce WE qui n'est pas ce que nous avions prévu mais qui portera des fruits dans la grande main de Dieu.

     

    Belle fête de l’Ascension à tous.

     

                                                                                                   Marie Pierre MONACHON-MARTIN

     

    « 21-22-23 MAI 2020 à TARAREPIQUES-NIQUES CMR »
    Yahoo!

  • Commentaires

    1
    pegon
    Lundi 25 Mai à 14:50

    Merci M.Pierre pour ce message qui nous fait vivre le congrès autrement ! Merci pour l' espérance que tu nous transmets afin de prendre la route autrement , mais avec confiance et ardeur ! MERCI pour le temps et le travail effectué ! Amitié ! EL.

    2
    Lundi 25 Mai à 15:17

    Ah ça oui, tu as raison Marie-Pierre, nous aurions tellement aimé. Mais encore nous aimerions tellement un jour prochain....

    3
    Béatrice M
    Lundi 25 Mai à 17:23
    Merci pour ce très beau texte qui ressemble à mon ressenti. Et oui nous aimons et nous aimerons...
    4
    Yvette
    Lundi 25 Mai à 22:20

    Merci Marie-Pierre pour ce très beau texte, j'ai  retrouvé avec bonheur ton style d'écriture et la profondeur de ta réflexion. Oui, "nous aurions tous aimé" mais l'ESPERANCE est toujours là!

    5
    ANDRE Anne-Marie
    Mardi 26 Mai à 08:47

    Merci Marie-Pierre, tout est dit et nous rejoint. Oui, nous aurions aimé, nous aimons et nous aimerons ! Relire  cet évènement, ou plutôt ces évènements et n'arrêtons pas le chantier du monde à venir. Merci à tous ceux qui ont donné de leur temps et de leur énergie. Confiance !

    6
    Elisabeth J
    Mardi 26 Mai à 09:18

    Que rajouter ? Le ton est si juste pour dire ce que nous ressentons tous.

    A la fois, le vide et le manque laissé par la situation et la déception mais aussi l'espérance qui nous habite que tout est à inventer et que rien de ce que nous avons inventé n'est perdu.

    7
    M.C.Terrier
    Mardi 26 Mai à 10:55

    Quelle belle façon  de traduire nos ressentis entre frustrations et espoirs et  d'en faire un tremplin que l'on confie au Seigneur. Merci.

    8
    Charles CHRISTOPHE
    Mercredi 27 Mai à 15:22

    Merci pour cette lettre qui reprend nos souhaits et notre frustration de ne pas avoir pu accueillir les membres du CMR à TARARE et dans notre région lyonnaise et "Beaujolaise"

    Oui nous aurions aimé..., il nous reste à souhaiter que nous puissions le faire en 2021

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :