• Elections présidentielles : à l'heure du choix final

    Elections présidentielles : à l'heure du choix finalChers amis,

    Le CMR a choisi de s’associer, au niveau national, à de nombreux autres mouvements chrétiens pour une tribune commune entre les deux tours des élections présidentielles (une première avait déjà été publiée avant les élections). Vous pouvez lire cette tribune en cliquant ici.

    Le spectre des signataires est remarquable. Les signataires vont de l'ACO et la JOC à Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens (EDC), du MRJC aux Apprentis d'Auteuil, en passant par le Secours catholique et la Communauté Vie chrétienne (CVX).

    La même tribune est aussi en ligne sur le site internet de LaCroix.com et sera également reprise intégralement dans l'édition à paraître jeudi 3 mai de Pèlerin qui consacrera une page à cet appel dans leur dossier spécial.

    A ce texte, l’équipe fédérale du Rhône, réunie à Savigny le 3 mai, a souhaité ajouter ce qui suit :

    « Nous, équipe fédérale CMR du Rhône, tenons à nous associer la tribune nationale publiée par le CMR et 38 autres mouvements, mais nous voulons aussi nous exprimer, à ce moment précis de l’histoire de notre pays, et au moment où nombre de citoyens semblent tentés par l’abstention ou le vote blanc.

    Chacun a pu lors du 1° tour exprimer ses convictions en accordant son suffrage à l’un ou l’autre des nombreux candidats alors en lice. Ce 2° tour d’élection est quant à lui l’occasion d’exprimer, ce que l’on ne veut pas vivre. Et ce que nous ne voulons pas c’est d’abord le discours (qui précède toujours les actes) de haine, de rejet, du mensonge, de l’exclusion, du repli : tout ce qui est l’opposé de l’Évangile.

    De nouvelles échéances électorales viendront et seront autant d’opportunités pour redire aux futurs décideurs de tous niveaux le besoin de replacer la dignité de l’humain au cœur de leurs préoccupations. Elles seront aussi l’occasion de rappeler ce destin commun de l’Humanité qui passe par la solidarité, à l’échelle internationale, européenne, nationale et locale. Nous aurons ainsi à prendre notre part pour que la transformation de notre pays soit fraternelle, juste et hospitalière.

    Personne n’a autorité pour commander ou interdire un vote, et chaque citoyen se détermine en conscience dans l’isoloir. Cependant nous considérons qu’il ne faut pas se tromper de priorité. Une politique fondée sur la banalisation de la xénophobie n’est pas acceptable. C’est pourquoi nous appelons à faire clairement barrage à Mme Le PEN et à l’extrême droite. Ne pas voter ou voter blanc, ce serait faire le choix de favoriser le Front National. »

    « Le Lien des Equipes n°54 est paru !Premières impressions au retour de l'AG nationale »
    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :